Quelle optique pour faire de la photo de rue?


Blog / dimanche, mai 27th, 2018

La photo de rue est très à la mode de nos jours et la première question que l’on se pose est de savoir quelle optique est la mieux adaptée à ce genre de photos.

Si vous disposez d’un appareil plein format, de nombreux « experts » vous recommanderont un 35 mm . C’est à dire un petit « grand angle » qui vous donnera plus de recul pour vos images. D’autres ne jurent que par un 50 mm. Mais en ce qui nous concerne…nous préférons un gros téléobjectif. Et nous allons vous expliquer pourquoi…

Mais examinons d’abord les arguments de tous ceux qui préfèrent un petit « grand angle » pour ce genre de photos. Ils vous expliqueront que cette focale permet de « rentrer » dans l’action, comme les photographes de presse. Ce n’est pas inexact. Si vous vous approchez d’un groupe de personnes pour les photographier, l’image aura a toutes les chances d’être très vivante.

Néanmoins la formule la plus simple à utiliser me semble être l’utilisation d’un zoom avec téléobjectif- un 70-300 mm par exemple reste assez maniable. Il n’est pas trop lourd à manier et vous permettra de saisir toutes les scènes de rues que vous voulez, avec en prime un superbe Bokeh ( arrière plan flouté) si vous ouvrez au maximum l’objectif. Avec cette méthode, vous ne serez jamais décus du résultat…

Mais, si vous recherchez la difficulté, achetez un Leica M… avec un objectif grand angle. Avec pas mal d’entrainement, vous obtiendrez de très belles images grâce aux fabuleux objectifs Leica.

Des tas de livres vous expliquent en long et en large – il y même des ateliers payants pour vous former à cette pratique- comment vaincre votre timidité naturelle et « aller à l’autre ». Une vraie psychothérapie..un peu risible lorsque l’on sait que beaucoup de nos contemporains sont agacés d’être sans arrêt en situation d’être pris en photo grâce aux smartphones.

En pratique, si vous commencez à photographier de près des scènes de rue, que ce soit avec un « petit » Leica ou un « gros » Reflex, vous risquez d’avoir des contacts « houleux » avec les intéressés. D’autant plus que vous risquez d’avoir des problèmes si l’une des personnes photographiées invoque son droit à l’image pour vous demander de ne pas publier sa photo-ou vous assigne directement en dommages et intérêts.

Faites donc très attention…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *